Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis Je ?

  • : FREE RIDERS DU 06
  • FREE RIDERS DU 06
  • : Infos culture Nice Cote d'Azur , balades et voyages en moto pour visiter un lieu, une région, un pays. Visite touristique de la Cote d'Azur et de la Riviera, des Alpes Maritimes, de l'Italie, des USA, du Maroc en Harley Davidson, de l'Asie.
  • Contact

NEWS & PROGRAMME

VOUS VOULEZ
PARLEZ
AU WEBMASTER

riderfree@orange.fr

 

biker06 est support
de la LRLN

51181562 p

27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 09:40

Qui dit "comédie musicale", aujourd'hui, pense en général : "comédie musicale hollywoodienne des années 40 et 50 "  l'âge d'or. Mais le genre a toute une histoire depuis le musicall de Broadway, jusqu'aux films contemporains tels que Moulin Rouge ! Ou Dancer in the Dark, qui montèrent que la comédie musicale n'était pas terminée.  La comédie musicale fait son apparition aux USA, mais aussi en particulier en France, et montre comment elle se situe entre la féerie et le mélodrame, le rêve et la réalité -ce qui en fait un des genres les plus complets.

 

 

 

 

 

 

C'est aussi un voyage à travers les générations, où l'histoire d'un siècle se raconte avec Busby Berkeley, Fred Astaire, Gene Kelly, Judy Garland, Elvis Presley, Jacques Demy, Chantons sous la pluie, Tous en scène, Une étoile est née, West Side Story, The Blues Brothers, mais aussi La Mélodie du bonheur.

La naissance du genre se confond avec celle du cinéma sonore, puisque le premier film parlant de l'histoire, Le Chanteur de Jazz réalisé par Alan Crosland en 1927, était déjà une oeuvre alliant parole, chant et danse. Mais avant d'être une forme cinématographique clairement définie, la comédie musicale au grand écran est dans un premier temps une simple reprise des plus célèbres revues de music-halls de Broadway.

 

 

 

 

 

Mais le public s'étant rapidement lassé de ces simples adaptations, les grandes firmes hollywoodiennes produisent alors des films racontant une histoire, laquelle constitue le support des intermèdes musicaux. Désormais conçues spécifiquement pour le grand écran, les comédies musicales deviennent de véritables spectacles visuels et sonores, autour d'une intrigue facile.

 

 

 

 

 

 

 Sur les écrans, les acteurs, dont Fred Astaire et Ginger Rogers incarnent le couple emblématique.

C'est entre 1940 et 1960 que triomphe véritablement la comédie musicale, et bien que plusieurs grandes firmes hollywoodiennes exploitent le genre avec succès, les oeuvres les plus célèbres sortiront des studios de la Metro-Goldwyn Mayer.

Avec West Side Story, présenté en 1961, Robert Wise prend pour thème le racisme et la violence des grandes métropoles ; en 1979, Milos Forman évoque la perte des repères de toute une génération dans Hair.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dès 1957, Richard Thorpe propose par exemple Le Rock du Bagne, avec Elvis Presley pour héros. 20 ans plus tard, c'est John Travolta qui esquisse des pas de danse dans La Fièvre du Samedi Soir, réalisé par John Badham, sur une musique composée par les Bee Gees, dont les refrains feront le tour du monde redonne un élan formidable à la génération disco des années 80, des films comme grease, Flash dance, dirty dancing ou Fame rentre dans le panthéon du film musical.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La comédie musicale française n'est pas en reste puisqu'avec des réalisations comme  Notre dame de Paris, les 10 commandements, Starmania, Le roi soleil, La légende de Jimmy ou belle belle belle n'a pas à rougir des productions américaines.

 

commentaires

Genco22000 :0023: 11/06/2008 13:50

J'adore ... dommage que tu es zappé " HAIR " !!!

marcinkowski 11/09/2007 13:46

super tes clips j'adores on a bien les memes gouts a bientôt Marcel

pat 01/03/2007 15:45

pour une fois que l'on est pas trop mauvais dans un genre , il faut en parler .
Quoique ! il y a beaucoup de Quebecquois dans les comedies francaises. Oui mais ce sont car meme nos ancetres francophones.

bob 01/03/2007 12:54

et voila encore une serie de reportage qui font réver certaine personne
encore bravo pat et c'est vrai que le number one c'est bien toi
BOB