Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis Je ?

  • : FREE RIDERS DU 06
  • : Infos culture Nice Cote d'Azur , balades et voyages en moto pour visiter un lieu, une région, un pays. Visite touristique de la Cote d'Azur et de la Riviera, des Alpes Maritimes, de l'Italie, des USA, du Maroc en Harley Davidson, de l'Asie.
  • Contact

NEWS & PROGRAMME

VOUS VOULEZ
PARLEZ
AU WEBMASTER

riderfree@orange.fr
 
biker06 est support
de la LRLN

51181562 p
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 07:09

Dés le début du Rock & Roll cette musique à tout de suite été associée avec la Harley. En Mai 1956, Elvis Presley sur la couverture du magasine « Enthusiast » posait avec un modèle KH.  A partir de cet instant un grand nombre d’artistes du monde entier utilisera la belle de Milwaukee pour vendre leurs disques. Le 31 décembre 67 à la télé, Brigitte Bardot dans une tenue provocante et au guidon d’un chopper HD interprète ce qui sera la chanson la plus mythique de la marque et fera le tour du monde.
POUR CONTINUER L'ARTICLE CLIQUEZ SUR LES POCHETTES DE DISQUES

4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 12:33

Je ne vais pas vous faire un cour de langue Niçoise ce serait trop long à faire, puis vous  me direz à juste raison que ce ne serait pas utile d’apprendre une langue qui est uniquement parlé dans le seul conté de Nice avec des extensions sur  Menton et la roya. Mais depuis la popularisation de nos amis du nord avec le film « Bienvenu chez les chtis » et grâce à eux sans doute ! l’implication de l’identité et des coutumes d’une région est préservé.......

POUR CONTINUER CETTE ARTICLE CLIQUEZ SUR L'IMAGE

26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 06:31

 











« Cette manifestation regroupe les cultures occidentales américaines et amérindiennes les plus représentatives du mythe farwest. SOUTH COUNTR'HYERES a pour ambition de réunir et fédérer, chaque année à Hyères, tous les acteurs de ces traditions pour offrir au public européen et américain trois jours d'un véritable voyage dans le mythe farwest. » Vous trouverez 5 villages (Cowboy, Indien, biker, enfant et American Car) A cette occasion venez fêter le 400eme de la ville de Québec.

 

En gros, voila ce que disait la brochure très attrayante de ce premier festival des cultures d’Amériques. En fait, je voulais être assez tolérant dans mon article, vu que c’était la première édition des organisateurs et que le temps avait été chaotique. Puis à la découverte de l’article de mon ami BarbuQ et de la concentre des Normandy Riders à Charleval superbement organisé avec à la clé le concert de Uzlagom, je me  suis ravisé sur la critique de ce festival western.

Parce que je crois qu’il faut arrêter de prendre les gens pour des cons ! Je connais toutes les difficultés pour organiser une manifestation de nos jours, j’ai fait cela pendant 10 ans alors, la critique est toujours  beaucoup plus facile chez les gens qui ne font rien. Non ce que je reproche c’est la manière auquel on cherche à attirer les gens avec de la publicité qui n’est pas à la hauteur de l’événement.  On vous fait payer l’entrée  5€ pour voir uniquement des stands et des forains. Imaginer que pour aller au marché de votre village, on vous dise : c’est payant pour aller acheter vos fringues, vos bibelots et votre barbe à papa.

Ensuite, pour voir des spectacles, (3 chevaux 1 poney), vous devez repasser un autre site et repayer de nouveau 5€. Et ce n’est pas tout, car point d’animation musicale si vous ne payer pas une troisième entrée de 20€ pour pouvoir écouter le soir venu le groupe « machin chose qui vient de Pétaouchnock »











On est en droit de manifester son mécontentement quand nous n’avons pas à faire à une association de bénévole comme j’ai cité plus haut mais à un professionnel du salon aidé rubis sur ongle par le conseil général ou régional. On se sert même du nom d’anniversaire des 400 ans du Québec pour faire croire à des festivités faites par nos amis canadiens. De canadiens, il n’y avait qu’un petit stand avec des conserves de sauté de bisons, de la liqueur de caribou et du sirop d’érable. Pour le reste faudra faire le voyage à Montréal si vous voulez entendre l’accent québécois que nous aimons beaucoup. Heureusement qu’il y avait le camion Américain du yankee belge avec toute sa marchandise d’outre atlantique qui est une attraction à lui tout seul.

Quelques indianistes de l’association Hanta-yo de mon pote Marco et un Buffalo bill plus vrai que William Cody lui-même !! Le grand chef Huron « Max gros Louis » qui était présent devait se demander qu’est ce qu’il était venu faire. Ok, on ne fait pas un Mirande du premier coup ou bien le French Riviera Country Festival de Cagnes sur Mer de mon ami Gérard. Mais quand la déception est grande, la pilule passe moins bien. Même le sois disant jambalaya proposé à midi était un vulgaire risotto espagnol au chorizo. Et dieu sait comme je connais ce plat pour m’en être régalé en Louisiane. Le cuisto était très sympas car même !!

Allez zou !! On partira sans oublier de faire la route du sel puis d’admirer les iles de Porquerolles au bout de la presqu’ile de Giens histoire de dire que l’on est pas venu pour rien !.

Merci Max de ta visite mais comme toi, je pense que l’on ne reviendra pas.

DIAPORAMA DES QUELQUES PHOTOS A SE METTRE SOUS LA DENT