Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis Je ?

  • : FREE RIDERS DU 06
  • FREE RIDERS DU 06
  • : Infos culture Nice Cote d'Azur , balades et voyages en moto pour visiter un lieu, une région, un pays. Visite touristique de la Cote d'Azur et de la Riviera, des Alpes Maritimes, de l'Italie, des USA, du Maroc en Harley Davidson, de l'Asie.
  • Contact

NEWS & PROGRAMME

VOUS VOULEZ
PARLEZ
AU WEBMASTER

riderfree@orange.fr

 

biker06 est support
de la LRLN

51181562 p

1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 08:25

JUIN-2014-2957.JPG En quelques années le festival du livre de Mouans-Sartoux est passé d'un salon aux dimensions régionales à celui d'un RDV national, voire même international, puisque le festival du livre Mouansois se targue d'être le second plus important de France après Paris. Il faut tout de même rappeler que c'est une incroyable aventure littéraire et humaine qui a déjà 27 ans. Quelques 300 exposants et 350 auteurs, dont plus de 100 éditeurs sont présents sur cinq espaces d'exposition repartis à travers le village....

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR VOIR LE FESTIVAL

29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 06:09

JUIN-2014-2800.JPG La ville de Nice doit notamment sa réputation internationale à la culture des fleurs qui y est pratiquée depuis le XVIIIe siècle. A Nice comme dans tout le pourtour méditerranéen, la culture des fleurs est une longue tradition. Pline l’Ancien (23-79) dans son Histoire naturelle consacre un livre entier aux fleurs et à leurs usages culinaires, médicinaux et décoratifs. Au XVIe siècle, l’érudit italien Girolamo Muzio, qui a séjourné à Nice pendant le Carnaval, témoigne de l'omniprésence des fleurs dans la ville: œillets, violettes et rameaux fleuris de pommiers et d’autres arbres fruitiers…La culture des fleurs a vraisemblablement vu le jour à Nice dès le XVIIIe siècle. Le médecin écossais Tobias Smollett rapporte qu'à cette époque des œillets étaient déjà expédiés par la poste à Turin, Paris ou même Londres

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR CONTINUER L'ARTICLE

25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 23:54

JUIN-2014-1113.JPG Considéré à juste titre comme l'un des trois plus beaux jardins exotiques de Méditerranée avec celui de Monaco et celui de Pallanca prés de Bordighera en Italie, le jardin exotique d’Eze est rythmé par quinze sculptures en terre de Jean-Philippe Richard pour un itinéraire artistique entre poésie et botanique. Entamant un dialogue avec le monde végétal et l'horizon, ces femmes, ces "Déesses de terre", mystérieuses descendantes d'Isis que les Phéniciens vénéraient en ces lieux, à la fois pudiques et sensuelles s'offrent à la méditation des passants. La déesse égyptienne de la vie et de la fertilité "Isis" serait à l'origine du nom d’Eze...

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR CONTINUER LA VISITE