Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis Je ?

  • : FREE RIDERS DU 06
  • : Infos culture Nice Cote d'Azur , balades et voyages en moto pour visiter un lieu, une région, un pays. Visite touristique de la Cote d'Azur et de la Riviera, des Alpes Maritimes, de l'Italie, des USA, du Maroc en Harley Davidson, de l'Asie.
  • Contact

NEWS & PROGRAMME

VOUS VOULEZ
PARLEZ
AU WEBMASTER

riderfree@orange.fr
 
biker06 est support
de la LRLN

51181562 p
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 23:12

nissa2.JPG          giordano.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Aujourd’hui, en tant que membre de la LRLN (ligue pour la restauration des libertés Niçoises) et pour la date anniversaire de  ce 14 juin 2010, je mets mon blog en berne et je pars manifester mon désaccord sur les festivités que l’on accorde à une prise de pouvoir qui c’est faite dans le sang et la dictature. On n’a pas le droit de célébrer un anniversaire qui marque l’anéantissement d’un peuple pacifique et de sa culture. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet car certains y trouveront un aspect ridicule en ce début du 21e siècle ou l'on parle plutot de mondialisation que d'une ethnie minoritaire. Mais peu de gens connaissent notre histoire qui a été volontairement occulté. J’en ai fait quelques bribes d'articles avec Enrico Sappia, Catarina Segurane, Guiseppe Garibaldi, Anna Maria Lantieri ou bien tchoa Fulconis les véritable héros du pays Niçois. Evidemment dans les livres d’histoire, on fait la part belle a des personnages comme François 1er, Louis XIV, Napoléon III et bientôt "Estron 1er"  mais les vérités de l’histoire sont tout autre…. Nous voulons simplement rétablir la vérité sur notre culture et notre identité. En attendant quoi de plus amusant , de tourner en dérision tout cela par quelques caricatures humoristiques.

50584868_p.png          48195290_m.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 14 juin à 12 h devant le honteux monument du centenaire (érigé en bordure du jardin Albert 1er, face à la mer), on célèbre l’anniversaire de la vente de Nice et sa prise de possession par la puissance annexante, le 14 juin 1860.

38916493_m.jpg
Pour les vrais Niçois et ceux de toutes les vallées du comté, c’est un devoir de conscience de se rendre à ces manifestations, en famille et avec ses amis, pour protester par tous moyens opportuns, hors la violence qu’il convient de rejeter absolument ,à ces festivités faites par le 1er magistrat de la ville et de ses amis jacobins et Elyséens.

* Promis demain je repasse à mes balades normales

40148044_m.jpg

 

40147352_m.jpg

 

40147350_m.jpg

 

44064414_m.jpg

                                            ISSA NISSA PER SEMPRE

 

img081.jpg

 

* attention le LRLN est une association pacifiste de reconnaissance de la culture Niçoise et n'a rien a voir avec une quelquonque organisation identitaire de la region qui n'est autre qu'un parti d'extreme droite.

 

Sur les sites ci dessous sont reconnus les sites web que nous supportons:

http://nissaebasta.canalblog.com/

http://liberanissaeslrl.canalblog.com/

http://paisnissart.canalblog.com/

http://liguenicoise.canalblog.com/

http://lesnouvellesnicoises.over-blog.net/

   

sarde.JPG

 

 

 

  800px-Bandiera ufficiale RAS

 

 

 

 

 

 

 

 

Le drapeau sarde officiel et non officiel !


Je ne peux vous quitter bien sur, sans une petite anecdote de l’histoire dont le comté de Nice faisait parti intégrante de la maison de Savoie et du royaume de Piémont/Sardaigne

Quand on s'intéresse à l'histoire du drapeau corse, il est inévitable de penser au drapeau officiel de la Région Autonome de Sardaigne qui, depuis 1999, arbore sur champ blanc et croix rouge de St Georges quatre têtes de Maures au front ceint d'un bandeau. Quand on regarde le drapeau, les quatre têtes sont tournées vers la droite.
Pour ce drapeau aussi, légendes et histoire sont mêlées de façon si inextricable que le mystère de ses origines demeure.
La tradition rapporte que les quatre têtes coupées seraient celles de quatre rois maures vaincus en 1096 par le roi Pierre 1er d'Aragon, sur intervention miraculeuse de St Georges.
Charles Albert Sardaigne
C'est dans la seconde moitié du 14e siècle que les quatre têtes Maures apparaissent liées à la Sardaigne.
Par la suite, et selon les vicissitudes politiques de l'île sarde, les têtes, tantôt tournées à droite (synonyme de "paix" politique), tantôt tournées à gauche (défiant le pouvoir venant d'Italie), eurent les yeux bandés (exprimant l'asservissement qu'imposait aux Sardes le pays considéré comme dominateur), ou le bandeau sur le front et les yeux ouverts (symbole de la liberté du peuple sarde).
Je rappelle donc que la Sardaigne est une région autonome régie par un statut spécial, approuvé par une loi constitutionnelle du 26 février 1948 du gouvernement italien.

 

Issa Nissa degun m'esquissa ahura basta. En 2010 Nissa brisa li cadenassa

18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 17:30

391

LALIN FULCONIS HEROS ET BARBETS NICOIS "LE DERNIER REBELLE"

Le Comté de Nice appartenait depuis cinq siècles au Royaume de Sardaigne qui constituait un royaume plus éclairé que son voisin français. C’est à partir de 1792, à l’arrivée des troupes françaises à Nice que les premières actions des barbets se font connaître. Réquisitions, pillages réguliers : les troupes françaises ne semblent pas être gênées face aux populations rurales. Très rapidement en réponse à ce désordre, des milices irrégulières se forment pour essayer de résister aux troupes françaises. Les Barbets viennent de naître. Lalin en deviendra le heros et le martyre de tout un peuple. C'est aussi l'occasion de vous presenter avec cette histoire l'un des villages fantomes du haut pays Nicois. Comme celui de Rocasparviera , Castelnuovo a été abandonné par ses habitants voici plus de 300 ans.......

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR DECOUVRIR L'HISTOIRE DE LALIN ET DU VILLAGE FANTOME

 

12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 05:54

160

La « route royale » la real strada de Nice à Turin : la route du sel. C’est sans aucun doute, la route la plus mythique des Alpes Maritimes au même titre que la route Napoléon ou la N7, une route légendaire, une route absolument magnifique à faire , à voir.
Cette « route royale », également désignée comme la « Route du sel », reliait la capitale des États de Savoie, Turin à son unique débouché maritime : le port de Nice et la rade de Vilafranca de Mar. Aujourd’hui à Tourrette-Levens, nous fêtons les 800 ans de la «  vecchia signora » qui fut le premier tracé de la route du sel.

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR DECOUVRIR LA ROUTE DU SEL