Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis Je ?

  • : FREE RIDERS DU 06
  • : Infos culture Nice Cote d'Azur , balades et voyages en moto pour visiter un lieu, une région, un pays. Visite touristique de la Cote d'Azur et de la Riviera, des Alpes Maritimes, de l'Italie, des USA, du Maroc en Harley Davidson, de l'Asie.
  • Contact

NEWS & PROGRAMME

VOUS VOULEZ
PARLEZ
AU WEBMASTER

riderfree@orange.fr
 
biker06 est support
de la LRLN

51181562 p
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 21:08

 photos-2010-0405.JPG

Le baroque de l'arrière pays Niçois  se déguste  comme un «gelato» de l'Italie voisine. Les somptuosités de cet art qui tourne ses ors, chantourne son bois et convoque les anges du paradis se découvrent tout au long de la route qui mène à la vallée des merveilles , le long de la rivière Roya. Au gré d'une route baptisée « baroque nisso-ligure », souvent en épingle à cheveux, la géographie se fait artistique, on oublie les plages bondées de la riviera pour goûter l'ombre des églises et des chapelles des XVIIe et XVIIIe siècles. C’est la suite logique de mon article sur Saorge le village tibétain et d’une vallée d’un autre temps …

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR DECOUVRIR CES MONUMENTS

31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 18:15

photos-2010 0001-copie-1Second volet des festivités du debarquement de Napoleon à Golfe-Juan(une suite de portraits de l'article: aux armes citoyens !)
Napoléon a fait trembler l'Europe et frissonner les femmes. De Désirée à Marie-Louise, en passant par Pauline, Georgina, Eléonore, sans oublier Marie, Fanny, Betzy et toutes les autres, elles sont légion à lui avoir offert le repos du guerrier. Un regard pétillant, une chute de reins avenante, en un instant, l'Aigle oubliait ses maréchaux, ses grognards, ses plans de bataille... et même son " incomparable Joséphine ". Né sur une île, mort sur une autre, Napoléon a connu de nombreux embarquements pour Cythère. Il a conquis plus de jolies morphologies qu'il n'a investi de capitales. Pourtant, il fut plus habile à manier l'écouvillon du canon qu'à caresser tendrement l'épaule d'une unique maîtresse.
CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR CONNAITRE LA SUITE

 

30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 06:47

 







Avec l’histoire des huguenots, je reprends un peu le cours de mes articles sur la présence Française dans le nouveau monde, je continuerai d’ailleurs à vous parler au travers de quelques articles de cette histoire bien souvent occulter dans nos écoles pour faire place la plus part du temps aux colonies de l’Indochine ou d’Algérie.

 Les protestants français et l’Amérique, c’est une très vieille histoire.














Les huguenots pourraient même revendiquer l’antériorité de la présence française dans le nord du continent américain avec les expéditions de Florides dans les années 1560. Entre 1562 et 1565, deux tentatives d’implantation ont donné lieu en Floride, à l’instigation de l’amiral de Coligny avant que celui-ci ne soit victime du massacre de la saint Barthelemy. Ce sont donc des milliers de huguenots qui fuiront les atrocités perpétués par un roi qui se surnomme lui même « le Roi Soleil » pour s’installer dans les colonies britanniques. Encore une fois l’immonde souverain multipliait les représailles contre les dissidents à son royaume barbare.
















                                                                                       James Bowdoin

Ces groupes de proscrits vont s’installer entre le Massachussetts et la caroline du sud en passant par New York et la virginie. C’est sur le Mayflower que nous retrouverons plusieurs familles d’origine Française. Parmi leurs nombreux Descendants figurent notamment John Adams deuxième président des états unis d’Amérique. Pour échapper aux persécutions d’un roi de France qui les faisaient poursuivre jusqu’au nouveau continent, beaucoup feront modifié leur nom. Ainsi, Philippe L’Anglois devient Philip English, les Baudouin en Bowdoin, Beaufort en Buford etc. …
Durant les siècles suivants, le sang huguenot n’a pas cessé de couler dans les veines des plus illustres représentant de la classe politique, des arts ou de tout autre domaine. On se souvient d’une plaisante anecdote en 2007, lorsqu’en pleine campagne électorale le vice président Dick Cheney et le président actuel Barack Obama se sont découverts un ancêtre commun, en l’occurrence le huguenot Mareen Duvall débarqué dans le Maryland vers 1650.










On estime qu’une vingtaine de présidents Américains ont des racines huguenotes, à commencer par Georges Washington qui comptait parmi ses ancêtres un certain Nicolas Martiau. Il faut notamment lui adjoindre Abraham Lincoln , Franklin Roosevelt et Ulysse Grant ainsi qu’un président devenu Catholique comme JFK  mais aussi  Eisenhower ou son arrière-arrière grand-père avait quitté Forbach en 1741.

Plus prés de nous le sénateur Kerry du Massachussetts candidat à la maison blanche (convertit catholique) cousin germain de Brice Lalonde.












Les huguenots continuent à être bien présents de nos jours dans les plus hautes couches sociales de l’Amérique. L’église Française du Saint esprit est la branche épiscopale de l’église Américaine. La Huguenot Society of America compte dans ses rangs des personnages les plus illustres de la société Américaine qui dirige les plus hautes sphères du pays dans la plus grande discrétion.


 On ne mesure pas le rôle joué par tant de français, pas seulement huguenots d’ailleurs ! Dans la naissance des états unis, c’est quelque chose que l’on n’apprend pratiquement pas à l’école. Plus de 20 millions d’Américains peuvent revendiquer des ascendances Françaises de cette époque si éloigné.

















Dans un précédent article je citais l’un des plus grand héros de l’Amérique en la personne de David de Croquetagne dit Davy Crockett huguenot lui aussi. Mais qui en France connais l’histoire de Francis Marion dit le renard des marais, il reste dans l’histoire de la guerre d’indépendance comme l’insaisissable chef de milice et le pionnier des tactiques de guérilla contre les « tuniques rouges » Le film avec Mel Gibson « le patriote » est son histoire.
Des heros Americains qui sont dans les livres des états unis avec des origines bien de chez nous.

Belle revanche pour des français qui ont été rejeté par leur pays.