Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis Je ?

  • : FREE RIDERS DU 06
  • : Infos culture Nice Cote d'Azur , balades et voyages en moto pour visiter un lieu, une région, un pays. Visite touristique de la Cote d'Azur et de la Riviera, des Alpes Maritimes, de l'Italie, des USA, du Maroc en Harley Davidson, de l'Asie.
  • Contact

NEWS & PROGRAMME

VOUS VOULEZ
PARLEZ
AU WEBMASTER

riderfree@orange.fr

 

biker06 est support
de la LRLN

51181562 p

22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 18:35

  californiagirl5.JPG

 

 

Voila ! Comme pour l’expédition sur la route 66 en septembre 2008, les Free Riders se sont de nouveau réunis pour mettre en place l’organisation d’un futur raid Harley Davidson aux USA.
La première réunion pour le voyage programmé en Aout 2011, c'est tenu chez Roger & Gisèle pour définir toute l'organisation de ce périple gigantesque qui mènera 4 couples de Free Riders sur les routes Américaines...Obligatoirement en Harley Davidson bien sur !!

photos-2010-0008.JPGPour cette occasion nos amis, nous avaient concocté un repas des plus succulents….Toute la cuisine libanaise nous tendait les bras sur la table, avec des plats délicieux. Le seul Free Riders manquant à l’appel et participant au voyage, était en train de se consoler en Thaïlande. Alors pour le repas, la cuisine Thaï, et j’en suis certains lui aura fait oublier cet empêchement.

photos-2010-0012.JPGChacun avait porté sa carte, ses guides et ses infos pour travailler un itinéraire des plus insolites et différents des précédents voyages. Le départ en avion se fera de l’aéroport de Nice via celui de Zurich,  par la Swiss Air, avec l’arrivée à Los Angeles Airport. Les motos seront récupérées chez Eagle Rider à la Cienaga pour des modèles electra ultra classic. Eagle Rider est le pionnier du concept de la location de motos Harley-Davidson. Aujourd'hui, il est devenu la plus importante compagnie au monde spécialisée dans la location touristique de Motos, Quads, Moto-cross, Motoneiges et Engins Nautiques. Ses tarifs, son accueil et son parc motos sont bien plus intéressants que ceux de la compagnie HD elle-même….

p3ic.jpgpin_up12400.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’expérience 2008, nous a déjà confortés dans ce choix. Pour le véhicule d’assistance, le choix est lui aussi rapide, la compagnie Alamo aux états unis est ce qui se fait de mieux, celui-ci se portera sur un Dodge Gran Caravan qui peut transporter les huit Bikers et leurs bagages si cela s’avère nécessaire (transfert aéroport par ex). Les deux loueurs ayant des antennes Françaises, les réservations en sont d’autant plus simples et facilités. Pas besoin d’agence ou de tour operator pour cela ! L’hébergement, quand à lui est en grande parti réservé de la France, car la période du mois d’Aout est comme de partout ailleurs très surchargé. Il vaut mieux prendre des précautions. Deux chaines de Motels sont donc favorisées pour les lieux à forte densité touristique comme pour le grand événement de Sturgis dans le Sud Dakota ou bien le parc du Yellowstone dans le Wyoming. Ce sera la chaine du groupe Accord : Motel 6 et les Best Western, tout deux de qualité/prix très correct.

free-riders-sturgis.jpgL’itinéraire se composera comme cela : 04 Aout : Arrivée dans la cité des Anges , on récupère les motos et le 4X4, installation pour 3 nuits, visite d’Universel Studio, Vénice Beach, Beverly, santa Monica et Hollywood. Ensuite nous continuerons notre route vers la Sin City pour faire la fête dans cet océan de lumières qui est Las Vegas en passant encore par le désert de Mojave...
Las Vegas sera l’étape d’une seule nuit, cette fois ci, car la cité du péché, nous la connaissons trop bien !  L'itineraire qui traverse notre voyage en Utah, nous mènera dans deux parcs à la beauté étrange et insolite que sont Bryce Canyon et Arches (prononcé archizzz) Tropic et Moab seront les lieux d’hébergements.

photos-2010-0015-copie-2.JPGphotos-2010-0018-copie-1.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Notre remontée du Colorado nous fera faire une halte à Fort Collins au célèbre saloon « le Sundance », rodéo et live music nous donnerons un aperçu festif de la prochaine étape.


Arrivée pour 4 nuits à Sturgis, dans la Mecque de Harley Davidson, la plus grande messe pour Bikers du monde. Ce ne sont pas moins de 600000 Bikers qui se réunissent à cet endroit chaque année. Oui ! vous avez bien lu , ce sont 600000 mille bikers, le record a été en Aout 2000 avec 900000 mille motos venues du monde entier. Rien au monde ne peut être comparable à cette immense fête, même pas le carnaval de Rio. En 99, quand je me suis rendu à Sturgis, le camping ou je me trouvais, faisait passer des groupes comme les : Lynyrd Skynyrd, Willie Nelson, ZZ Top, Black Foot et 38 spécial, tous le gratin de la mouvance biker dans une ambiance ou le mot délire est faible et le Buffalo chip est un camping parmi tant d’autres ...

pacific-coast-highway.jpg600-Arwen-US-101.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sur ! Nous visiterons les badlands, le Mont Rushmore, le Crazy Horse Mémorial, la réserve indienne de pine ridge, Deadwood , les mines d’or et calamity Jane.
Ensuite nous continuerons notre route pour le Yellowstone en passant par Cody la ville de Buffalo Bill. Le Yellowstone, parc grand comme la Corse, le plus beau de tous les parcs naturel au monde : Geysers, fumeroles, sources d’eau chaude, cascades vertigineuses, bisons, loups et grizzlis.
La suite sera toujours à la hauteur car nous passerons par les grands Tetons, les rocheuses à plus de 3000 mètres d’altitude, en traversant Paris, Montpellier... Et oui comme les villes françaises ! 

photos-2010-0002-copie-2.JPGLe lac Tahoé, Mono Lake un clin d’œil à Pink Floyd, Yosemite, avant d’atteindre San Francisco et la Pacific Coast et peut-etre dormir au "Madonna Inn" ou au "chateau de Hearst" nous ne savons pas encore, ce sera la surprise. La Highway 1, chère à Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre désignée par certains comme la côte la plus belle du monde, nous conduira à Carmel le village ou Clint Eastwood fut Maire, puis Santa Barbara pour finir notre voyage de nouveau à L.A.
Ce « grand huit » US ainsi nommé par les motards du monde entier, nous emmènera sur la route de Jack Kerouac, celle de la découverte, celle ou l’on attrape le souffle du vent pour rêver, explorer et cruiser sur les routes de la liberté en Harley Davidson, pour un périple de 7500 km. Live to Ride – Ride to Live ainsi est la devise !

* A l'heure ou j'ecrits ces lignes , toutes les reservations sont faites...

** N'hesiter pas a voir les liens sur l'article

400_F_17534801_4HFllnI0SUFwlyF5iErQiCYKtRBvTZpN.jpg

 

14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 21:50

voyage usa mars 2010 337
En rentrant fin après midi d’une balade, j’ai l’énorme surprise sur mon répondeur d’avoir un message vocal d’une amie Américaine, plus spécialement d’une amie cajun de Louisiane. Certains d’entre vous se souviendront peut-être d’un article que j’avais consacré sur les Houmas, ces indiens francophones au sud de la Nouvelle Orléans. Le message avec un fort accent de vieux français acadien disait : Hi Pat, c’est Audrey la cousine de Louisiane ! Suivi par la voix de mes Amis Gilbert & Nicole de Meaux (77) qui venait de faire un séjour à la bike week de Daytona en Floride. Je leur avais donné l’adresse d’Audrey et même d’un itinéraire pour une visite de cet état que je connais très bien et nottament à Houma …
CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR DECOUVRIR LA SUITE

18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 07:51

 

 

 

 

 





ANCIEN ARTICLE PROGRAMME PENDANT MES VACANCES US

L'Amérique me manque en ce moment, et je sens  que  la petite discorde envenimé à cause des diversions des présidents Chirac et bush est en train de disparaître de l'opinion générale. 
 

Nous avions l'habitude de fabriquer des bottes pour qu'elles entrent dans des etriers, maintenant nous les faisons pour qu'elles enfoncent la pédale de frein d'une Harley Davidson.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les bottes de cow boy étaient faites spécialement pour des hommes qui montaient à cheval toute la journée et qui pourchassaient le bétail d'un bout à l'autre du pays.

Les bouts pointus étaient conçus pour s'enfiler rapidement dans les étriers ; les talons biseautés pour se planter dans le sol quand une bête se trouvât prise au lasso ; les renforts de semelle en aciers étudiés pour résister à la pression de l'animal qui tire pour se libérer et à la force inversement proportionnelle du cow boy qui force de son coté  pour arrêter la vache.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Quand aux tiges, elles protégeaient les jambes du cavalier contre le frottement de la selle ou les morsures des serpents à sonnette. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Puis devint une république au chant de « remember fort Alamo » de notre ami David de croquetagne plus connu sous le nom de Davy Crockett. Mais revenons à nos moutons, eux non ! Nos vaches. Avant la révolution mexicaine, notre empereur NapoleonIII aidait son pote (empereur lui aussi) Maximilien. Les troupes napoléoniennes possédaient déjà des bottes venues de France (comme le jean de Nîmes) Et comme les mexicains étaient des experts pour travailler le cuir, il ne leur fallu pas longtemps pour adapter une santiag qui correspondrait au travail des haciendas ou des ranch. La botte des cow boys venait de prendre jour. Voila pour la légende, si quelqu'un a une autre version, il peut me la soumettre dans les commentaires.

 

 

 

 

 

 

 

  

Je vous expliquerai (la prochaine fois) pourquoi le village de barcelonnette dans les alpes de haute Provence fait chaque année une fête mexicaine et pourquoi, bon nombre de ses citoyens sont d'origine franco mexicaine à cause de la bonneterie. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui les bikers et les rockers de tout âge ont adopté ce style western qui correspond bien au look de dur à cuire. Les films de John Wayne ou de Gary Cooper ont perpétué la légende de la santiag à tout jamais comme une mode à part entière qui existe depuis 200 ans car les bottes comme pour les Harley se customisent et sont faite pour rêver même si J.P Gautier les a un peu trop féminisés.

 

 

 

 

 

  

 

 Comme pour le stetson, le Wrangler  ou une Tom Taylor (boucle)  la tiag de Justin sera une icône américaine. 

 

 













Quelques autres marques prestigieuses comme Nocona, Lucchesse, Durango continuent la tradition.

Deux grandes marques dominent l?univers des bottes Américaine, l'une se trouve à El Paso c'est Tony Lama, l'autre se trouve à Fort Worth prés de Dallas (que je connais bien pour m'y être rendu) c'est Justin. 

Donc, à l'origine les bottes étaient uniquement des instruments de travail.  

Mais qui a inventé cette santiag ? La légende veut que le Texas pays ou encore actuellement la production est la plus importante soit à l'origine de cette botte.   

Vous savez tous que le Texas avant de devenir un état de l'union appartenait au Mexique.  

Depuis 2002, je ne me suis plus rendu aux états unis et je sens « à nouveau » que le pays me rappelle.  

C'est donc une nouvelle fois un sujet sur la culture de ce territoire qui va être abordé.  

Cette phrase résume à elle seule toute la grande histoire des bottes et de tout l'ouest Américain qui, bien sur, comme toutes les grandes sagas commencerait par : il était une fois ..... les bottes.