Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis Je ?

  • : FREE RIDERS DU 06
  • : Infos culture Nice Cote d'Azur , balades et voyages en moto pour visiter un lieu, une région, un pays. Visite touristique de la Cote d'Azur et de la Riviera, des Alpes Maritimes, de l'Italie, des USA, du Maroc en Harley Davidson, de l'Asie.
  • Contact

NEWS & PROGRAMME

VOUS VOULEZ
PARLEZ
AU WEBMASTER

riderfree@orange.fr
 
biker06 est support
de la LRLN

51181562 p
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 07:05

DANS LE SANCTUAIRE DE LA LEGENDE

Apres avoir récupéré nos 4 Harley Davidson chez le loueur de Chicago, direction Milwaukee dans le Wisconsin.

Elle est située à environ 150 km au nord de Chicago. Sa population est de 1 753 355 habitants autour de son agglomération. Les premiers européens à traverser dans cette région étaient des missionnaires français et des vendeurs de fourrures. En 1818, le Canadien-Français Salomon Juneau s'établit près de l'emplacement actuel de la ville, et en 1846 la ville de Juneau fut combinée à deux autres villes voisines pour incorporer la ville de Milwaukee. C’est à Juneau Avenue que la légende est née. L’icône mécanique se construira dans une petite cabane en bois par 4 garçons dans le vent………

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR CONTINUER LE REPORTAGE

 

27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 10:57

L'ARRIVEE A CHICAGO

Coucou

 

Me voici de nouveau sur la toile et je ne sais trop par quoi commencer pour vous raconter le périple de la route 66 que nous venons de terminer.

 Il y a tant de choses à raconter que je voudrais déjà sauter des épisodes pour passer aux sujets les plus intéressants, mais je vais naturellement décrire ce voyage chronologiquement. A ce moment même ou je vous écrits, je suis en train d’improviser mon article car la semaine de retour dans mon « at home » à tout de même était chargé. Après presque un mois d’absence, le travail de la vie habituelle c’est accumulé, les démarches administratives et familiales vous attendent impatiemment.

Même le jardin avait besoin que je lui redonne une cure de jouvence  avant que les ronces et les mauvaises herbes ne l’envahissent totalement.

Ah oui !! Avant de commencer, je voudrais dire que les articles programmés pendant mon absence étaient pour la plupart d’anciens sujets de mon blog et qu’il ne fallait pas prendre les dates (anniversaire, années) à la lettre. Mais, pour la plupart, vous vous en êtes rendu compte.Puis je remercie les bloggeurs qui ont continué à envoyer des commentaires pour ces memes articles.

Même le lac majeur a été programmé avant mon départ. Car j'imaginais bien qu’avec le décalage horaire (+9h) et le trajet en avion (12h) ainsi que les 7000 km en Harley Davidson de Chicago à Los Angeles, nous allions rentrer Soso et moi-même complètement épuisé.
Le voyage c’est déroulé de la meilleure manière et le plus parfaitement possible. Nous n’avons eu aucun accident, aucun malade et aucune panne avec des motos qui respirent la fiabilité et la confiance nécessaire pour un itinéraire ou nous aurons connu : le vent, la pluie, le froid (Gustav), le sable du désert et une canicule épouvantable en Arizona. Tout juste un ressort de béquille (de ma faute) cassé et un arbre de sélecteur de vitesse usé sur les 4 motos que nous avons loué.

Je suis heureux aussi !! Car j’ai retrouvé les Américains tel que je les ai quittés en octobre 2002.Toujours aussi aimable, accueillant, souriant. Tout le long du voyage nous avons eu à nous féliciter d’avoir rencontré des hommes et des femmes d’une gentillesse rare et d’un respect magnifique.
Comment ? Nous Français pouvons nous les détester alors qu’ils nous aiment tellement. Des noirs, des blancs, des rouges nous ont embrassés en sachant que nous étions Français. On nous a même fredonné de vieilles chansons de piaf et de chevalier par de vieux messieurs se souvenant des clochers de Normandie. Les filles ont toujours étaient disponibles pour se faire prendre en photos avec nous que ce soient des serveuses de « Dinner » ou de simples passantes et le « tip » ne rentrait absolument pas en ligne de compte.

Enfin ! Pour en finir les Américains sont adorables.

Commençons le voyage par notre arrivée à Chicago à l’aéroport O’hare.

Une fois les bagages réunis, nous prenons le shuttle d’Alamo pour louer la voiture qui se chargera de transporter nos affaires tout le long de la route. Le chauffeur du bus (un black) commence à nous chanter un blues de bienvenue,super accueil pour commencer,le gars est super sympas et content de nous savoir Français.











A notre grande surprise, on nous propose le dernier né de la gamme Ford à la place du Chevrolet uplander. Ce mastodonte très carré avec 3 rangées de sièges s’avérera utile pour transporter les 9 personnes entre l’aéroport et l’hôtel. Notre Ford Flex fera sensation tout le long du voyage car seulement commercialisé depuis fin Aout. Il est neuf, tout en cuir, toutes options c’est un V6 de 3,5L pour 269chevaux.
Notre permis de conduire s'avere suffisant. Le permis international est inutile contrairement aux dire de notre préfecture.

L’installation de  l’hôtel terminé dans le quartier de Villa Park, nous commençons notre visite de la ville aux larges épaules comme elle est surnommée ou bien la ville des vents.

De partout l’influence française se fait ressentir par l’appellation de ces rues : Louis Jolliet, jacques Marquette, Jean Baptiste pointe du sable.

Nous visitons la Sears Tower qui fut pendant longtemps le plus haut gratte ciel au monde.











La vue du sommet de la tour est impressionnante sur le lac Michigan qui est tellement grand que les lacs du nord de l’Amérique sont appelés « les mers intérieures ». Le lac Michigan fait 500km de long sur 190 de large relié au lac Huron de même superficie et, nous avons la plus grande étendue d’eau au monde qu’un lac puisse avoir.
La foret de grattes ciel n'est pas aussi impressionnante qu'a New York , mais la ville semble plus accessible que la "Big apple".

C’est au pied de la Sears Tower que commence l’historique route 66, c’est à cet endroit que sont installés les 2 plus fameux restaurants de Chicago. En tout premier lieu, le mythique « Lou Mitchell » qui malheureusement sera fermé pour cause de « Labor Day » fête du travail. Par contre le restaurant Giordano sera lui ouvert. Mais archi plein !! C’est une véritable institution à Chicago. Je  montre mon identité, les employés de l’établissement retournent ma carte dans tous les sens  étonnés !! Un Giordano Français incroyable !!
En partant j’ai droit au T-shirt à mon nom offert dans une boite de pizza.

Ok, j’ai compris !! Je suis chez moi. « Let’s go » Viva America (21000 Giordano sont recensés aux Etats-Unis)
Le quartier est sympas avec une vue sur la riviere et un metro aérien vraiment surprenant. On retourne à l'hotel ,demain sera "deja" une journée chargé !!

Le prochain épisode sera notre participation au 105eme anniversaire de Harley Davidson, la location des 4 Harley et de la ville de Milwaukee.

Je ne sais pas encore combien d’articles, je vais faire sur ce périple, certains, seront sur une ville ou un lieu, d’autres sur un parc national ou tout simplement consacré à une vieille station essence sur la 66.D’autres encore sur un escalier miraculeux dans la plus vieille église des Etats-Unis ou bien la soirée dans un saloon western.
Je vais sans doute faire une indigestion des USA pour certains et en gonfler d’autres au bout du compte sur mon voyage aux US. Mais ceux qui voudront bien me suivre s’apercevront que c’est un pays vraiment attachant.

(En plus de supporter mes longs commentaires, les caractères de couleurs différents sont des liens, Si vous avez le temps, n’hésiter pas à les parcourir, les informations sont souvent plus fiables que les miennes hi hi hi).

 


18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 16:08


C’est la dernière réunion pour l’organisation de ce voyage qui verra 10 Free Riders parcourir dans son intégralité la fameuse Route 66. Apres un premier week-end à Milwaukee dans le Wisconsin pour le 105eme anniversaire de Harley Davidson, les Free Riders viennent de mettre au point les derniers détails du voyage.

CLIQUEZ SUR LA CARTE POUR VOIR L’ARTICLE